Réflexologie Chambre d'hôtes Maison hôte Juvenalis Sud de la France Naturopathe - Santé Minceur détox méditation sport weekend et séjours sud soins consultation nature naturel Tourette sur Loup ateliers et cours cuisine

Les étonnants bienfaits de la méditation

décembre 24, 2015 11:49

La médiation agit contre le stress, la colère, l’anxiété

Matthieu Ricard, moine bouddhiste français et docteur en biologie cellulaire, qui participe aux recherches de l’Institut Mind & Life pour développer les échanges entre les sciences cognitives et le bouddhisme, affirme que « vingt minutes de pratique quotidienne contribuent significativement à la réduction de l’anxiété, du stress, de la tendance à la colère et à augmenter la bienveillance et les comportements prosociaux… ».
Depuis plusieurs années, son cerveau est étudié par les moyens scientifiques de pointe. Ce que cette étude a montré, c’est que la méditation correspond à une phase d’intense activité du cerveau pendant laquelle toutes ses zones sont activées et créent des nouveaux réseaux entre elles. Des connexions qui n’existaient pas entre différentes zones se développent alors.

La méditation et les télomères : méditer pour accroître sa longévité

Encore du côté de la recherche scientifique, une découverte encore plus frappante a été faite récemment. La méditation prolonge la durée de vie des télomères, donc la vie des cellules, et ainsi notre longévité. Les télomères, pour simplifier à l’extrême, sont des protections à l’extrémité des chromosomes. Ces télomères racourcissent avec l’âge, l’inflammation, le stress. Ils constituent des horloges biologiques. Lorsqu’ils ne protègent plus suffisamment la cellule, celle-ci finit par mourir. La télomérase est l’enzyme qui active la synthèse et la croissance des télomères. La méditation favorise la production de télomérase.

La méditation aussi performante que les médicaments contre la dépression

En psychologie cette fois, la méditation a obtenu les mêmes résultats que les médicaments pour prévenir les rechutes de la dépression, bien sûr, sans les effets secondaires des traitements chimiques.

La seule condition sine qua non de son efficacité est de pratiquer TOUS LES JOURS, vingt minutes.

La méditation fait donc partie de l’hygiène psychologique comme se brosser les dents fait partie de l’hygiène physique. Vous n’oublieriez pas de vous brosser les dents une journée ? Il en est de même pour la méditation.